Votre chienne va bientôt mettre-bas ? Mes 10 astuces pour l’aider à surmonter le stress associé (Part I)

J’ai récemment reçu une question intéressante concernant la mise-bas dans l’espèce canine. Un de nos clients m’avait fait part de son inquiétude au sujet d’une de ses chiennes qui allait bientôt mettre bas. Non pas qu’il n’êtait pas familier des mise-bas (il avait déjà assisté plusieurs de ses chiennes auparavant), mais il ne savait vraiment pas à quoi s’attendre avec celle-ci en question. « C’est une portée que nous attendons tous avec impatience, splendide génétique derrière. Mais cette chienne… Comment dire, elle a son caractère ! J’ai peur qu’elle stresse tellement au moment de la mise-bas que cela pose un problème. » Son inquiétude se justifiait tout à fait à mon sens : une chienne stressée peut totalement bloquer ses contractions utérines. La mise-bas est alors difficile (on parle dans notre jargon vétérinaire de dystopie) et à chaque fois qu’une telle situation survient, une des conséquences est une augmentation du taux de mortalité des nouveau-nés. Sa question était donc tout simple : «  Y-a-t-il quelque chose que je puisse faire pour diminuer le stress de ma chienne pendant la mise-bas ? » .

Bonne nouvelle : oui, il y a des choses que vous pouvez faire (heureusement sinon ce post serait déjà terminé !) : voici donc mes 10 astuces pour mieux approcher ce genre de situation. 

Diminuer VOTRE stress : soyez toujours prêts ! 

 

Rappelez-vous que votre animal peut ressentir votre stress… et du coup, à son tour, stresser ! Malheureusement, notre stress est quelque chose de très communicatif ! Il important du coup de tout mettre en oeuvre pour que vous ne vous ne transformiez pas à votre insu en facteur de risque !  

 

#1 : Connaître la date de la mise-bas : vous le savez, quand on sait, être en contrôle est - beaucoup - plus aisé. C’est d’autant plus vrai ici. Si vous savez quand la chienne va mettre bas, vous vous trouverez tout de suite mieux préparé. Lisez notre post ici pour avoir plus d’informations sur le sujet.

 

#2 : Savoir à quoi s’attendre durant la mise-bas : quand on parle mise-bas canine, il est important que vous ayez les idées claire sur ce qui est sensé se passer. J’insiste sur ce point car toutes les semaines, je croise des posts sur Facebook de personnes qui se demande si ce qui se passe est « normal » ou pas… Vous savez tous à quel point je suis un grand fan des réseaux sociaux. Et dans bien des occasions, ils peuvent donner un coup de main. Cependant au milieu d’une mise-bas, essayer de se décider quel avis suivre (ou pas), ou juste attendre que quelqu’un réponde à votre post… Cela me semble un peu générateur de stress, n’est-il pas? Si vous commencez dans le domaine de l’élevage ou que vous êtes juste curieux, je vous invite à consulter notre webinar sur les Bases en Reproduction Canine. Il vous donnera les éléments clés sur lesquels se concentrer au moment de la mise-bas. 

 

#3 : Anticiper : il est aujourd’hui possible d’identifier les facteurs de risque prédisposant la chienne à développer une dystocie bien avant que celle-ci ne survienne (voir notre post ici). Parlez-en à votre vétérinaire durant la gestation de votre chienne pour le coup pour savoir s’il y a un risque ou pas. 

 

 

#4 : De plus, comme 2 chiennes sur 3 mettent pas au milieu de la nuit, et parce que l’on ne sait jamais ce qui peut arriver, il est important pour vous de toujours savoir où se situe la clinique d’urgence la plus proche. Et quoiqu’il arrive, ayez toujours leur numéro de téléphone sous la main.

 

Mon post s’achève ici aujourd’hui mais restez connectés, je publierai bientôt la suite de mes conseils sur comment diminuer le stress de la chienne AVANT et PENDANT la mise-bas !

Ressource additionnelle : si vous voulez en apprendre plus sur le sujet, n’hésitez pas à télécharge mon dernier e-book (gratuit !) tiré d’une présentation que j’ai faite tout récemment durant la conférence 2015 de l’International Working Dog Breeding Association: Pour ce faire, cliquez-ici !

"On gagne toujours à investir dans le savoir.“ Benjamin Franklin. Si ce post vous a plu, partagez-le ! Cela permettra de diffuser l’information au sein de notre communauté PRO! Et restez en contact avec nous pour recevoir toutes nos dernières publications. Pour cela il suffit de cliquer sur une des icônes ci-dessous !

Vues : 316

Commenter

Vous devez être membre de Club Éleveurs pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Club Éleveurs

Évènements

août 2019
DLMMJVS
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
       

KNOWLEDGE PORTAL

© 2019   Créé par Royal Canin Canada   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation