Tritrichomonas foetus: le nouveau fléau de l'élevage félin?

Il est intéressant de noter à quel point notre monde change vite. Dans le monde du chat, il y a encore 5 ans, personne ne parlait de « Tritrichomonas »… Aujourd’hui, un simple recherche sur Google fera ressortir une multitude de sites détaillant les différentes expériences de nombreux professionnels face à ce parasite… Qu’est ce qui a donc bien pu changer ? Est-ce une vraie maladie émergeante qui présente un risque pour toutes les collectivités félines ? Ou est-on là confronté juste à un effet mode ? En fait, il n’en est rien dans les deux cas ! Vous trouverez ci-dessous des données intéressantes pour vous aider à mieux comprendre ce parasite on ne peut plus spécifique, éléments importants à prendre en compte afin de décider s’il faut partir en croisade contre lui…

Tritrichomonas foetus est un protozoaire, parasite unicellulaire des voies digestives du chat. Si des agents similaires ont été identifiés dès 1922 dans les fécès de cette espèce, le rôle comme agent de diarrhée n’a véritablement été mis à jour qu’en 2001 et ce n’est que deux ans plus tard que Tritrichomonas foetus est identifié comme l’agent responsable de ces diarrhées. Depuis, de nombreuses études à son sujet ont été publiées, révélant la présence de cette infection à l’échelle mondiale : jusqu’à 30% des chats seraient infectés ! Généralement, une diarrhée est observée mais il est important de garder en tête que de nombreux individus sont en fait porteurs asymptomatiques du parasite (près de 20% dans une des études). Tritrichomonas foetus est connu pour induire des avortements et de l’infertilité chez les bovins, et a également été isolé dans le contenu utérin d’une chatte présentant un pyomètre. Des données récentes montrent cependant qu’apparemment, dans l’espèce féline, il n’y ait pas d’association entre ce parasite et l’apparition de troubles de la fertilité.

L’infection à Tritrichomonas foetus n’est donc pas un phénomène de mode, c’est malheureusement un parasite qui peut avoir des effets délétères sur la santé de vos animaux. Une approche diagnostique stricte doit être suivie dans les chatteries présentant des problèmes de diarrhée pour 1/ identifier correctement le parasite et 2/ définir la meilleure façon de le combattre. Si autant de nouveaux cas sont aujourd’hui rapportés, c’est principalement grâce aux progrès des techniques diagnostiques et à une meilleure connaissance de la part des vétérinaires et des professionnels.  Si celui-ci est identifié dans votre structure, discutez en avec votre vétérinaire, ses conseils vous seront précieux pour préserver la santé de vos animaux préférés.

Vous voulez en savoir plus? Lisez notre article sur le sujet dans notre rubrique Publications, sous-section Parasitologie!

Nous sommes tous membres à part entière de cette communauté PRO que nous essayons de bâtir ! Aussi n’hésitez pas : partagez vos expériences, posez nous vos questions et donnez votre avis ! Les réseaux sociaux permettent aujourd’hui que la discussion continue, aussi que vous soyez accro à Facebook ou fan de Twitter, vous pouvez –et devriez !- en faire partie !

Vues : 896

Commenter

Vous devez être membre de Club Éleveurs pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Club Éleveurs

Évènements

août 2019
DLMMJVS
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
       

KNOWLEDGE PORTAL

© 2019   Créé par Royal Canin Canada   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation