La vérité sur les "chaleurs silencieuses" chez la chienne : ce que tout éleveur doit savoir (Part II)

Ce post constitue la deuxième partie de notre précédent blog sur les chaleurs silencieuses chez la chienne ( au cas où vous l'auriez manqué, pas de panique vous pouvez le retrouver ici). Rappelez-vous, nous nous étions laissés sur une discussion autour des causes d’anoestrus prolongé chez la chienne (= absence de chaleurs pendant une période plus longue que prévue, vous vous souvenez ?). Nous avions également souligné pourquoi il était important de s'assurer qu'il ne s'agissait pas de kystes ovariens. Il est maintenant temps d'aborder ci-dessous les points 11 à 20 ! 

 

#11 Si tout est ok, très bonne nouvelle ! Il est cependant toujours important de bien s’assurer qu’il s’agit là de chaleurs silencieuses. Comment se faire ? Une prise de sang, pour déterminer si l'animal sécrète de la progestérone ou non. 

 

#12 En effet, que la chienne soit gestante ou pas, elle produira de la progestérone pendant environ 2 mois suivant l'ovulation. Et rappelez-vous : vous ne voyez peut-être pas les chaleurs silencieuses, mais cette ovulation se produit belle et bien. 

 

#13 Si votre chienne a pour le coup fait des chaleurs silencieuses, la teneur en progestérone sera élevée dans son sang dans les deux mois qui suivent. Chose que votre vétérinaire pourra vous confirmer grâce à la prise de sang ! 

 

#14 Qu'est-ce qui pousse un chienne à faire des chaleurs silencieuses ? A dire vrai, nous l'ignorons. Dans mon experience, celles-ci peuvent survenir n’importe quand. Chez n'importe quelle chienne. 

 

#15 J'ai souvent rencontré cette situation sur des chiennes traversant une période de stress. Je me souviens par exemple d'un groupe de 4 chiennes, qui avaient toutes fait des chaleurs silencieuses. Celles-ci sont survenues après qu'elles aient déménagé avec leurs propriétaires dans une nouvelle maison. 

 

#16 Important : les chaleurs silencieuses ne modifient pas l'intervalle entre chaleurs. Si votre chienne était cyclée tous les 6 mois, ses prochaines chaleurs surviendront 6 mois après l'épisode chaleurs silencieuses. 

 

#17 Les chaleurs silencieuses sont généralement une exception. Mais chez certaines chiennes, elles ont tendance à être la règle. J'ai pour ma part souvent vu ce problème chez des chiennes de race Yorshire ou Chihuahua, mais rappelez vous : elles peuvent survenir chez n'importe quelle chienne.

 

#18 Que faire si votre chienne fait toujours des chaleur silencieuses ? Pas toujours simple. Notre approche était toujours d’estimer à peu près quand la chienne commencerait ses chaleurs. Et à partir de là, lui faire des frottis vaginaux de façon régulière, toutes les deux semaines. 

 

#19 Pourquoi ? Parce que si on ne voit effectivement pas de signes externes, les modifications hormonales qui surviennent durant les chaleurs (liées à la sécrétion d’estrogènes) seront visibles sur le frottis vaginal. Quand celles-ci sont détectées, un suivi de chaleur peut pour le coup commencer. 

 

#20 En effet, une chose importante à garder à l’esprit : les chaleurs silencieuses ne sont peut-être pas détectables par le propriétaire mais elles sont fertiles. SI un suivi de chaleur est mis en place et que la chienne est saillie ou inséminée au bon moment, il n'y a aucune raison qu'elle ne soit pas gestante. 

"On gagne toujours à investir dans le savoir.“ Benjamin Franklin. Si ce post vous a plu, partagez-le ! Cela permettra de diffuser l’information au sein de notre communauté PRO! Et restez en contact avec nous pour recevoir toutes nos dernières publications. Pour cela il suffit de cliquer sur une des icônes ci-dessous !

Vues : 3448

Commenter

Vous devez être membre de Club Éleveurs pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Club Éleveurs

Évènements

août 2019
DLMMJVS
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
       

KNOWLEDGE PORTAL

© 2019   Créé par Royal Canin Canada   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation