Fentes palatines dans les espèces canine et féline : 21 choses que les éleveurs doivent savoir Part II

La suite de notre blog sur les fentes palatines dans les espèces canine et féline!

 

  • Signes cliniques et traitement

#11: Les animaux affectés développent souvent des signes d’atteinte des voies respiratoires supérieures : ceux-ci incluent éternuements, toux, relarguage de lait au niveau des narines. Ces signes sont principalement liés au passage de liquide (le lait de la mère) dans les voies respiratoires de l’animal affecté.

#12: Ces individus sont prédisposés aux fausses déglutations, laryngotrachéites et rhinites chroniques. Si rien n’est entrepris, ils risquent de s’étouffer ou de développer une bronchopneumonie qui leur sera le plus souvent fatale.

#13: Une correction chirurgicale de la fente palatine peut être envisagée. Cependant celle-ci ne pourra s’envisager avant 8-24 semaines après la naissance, quand il y aura suffisamment de tissus pour réaliser la chirurgie et quand les chiots/chatons seront plus faciles à anesthésier. 

#14: Plus d’une opération est parfois nécessaire pour permettre la résolution complète de la fente palatine.

#15: Si l’option chirurgicale est choisie, il est important de garder à l’esprit que les chiots/chatons affectés devront être nourris à la sonde jusqu’à leur sevrage. Même après celui-ci, des précautions supplémentaires devront être prises pour éviter de voir se développer une bronchopneumonie suite à une fausse déglutition. 

#16: Un chiot/chaton avec une fente palatine aura besoin de BEAUCOUP de soins. Par exemple pendant leur première semaine de vie ces animaux doivent être sondés au moins 8 fois par jour pour les nourrir. Ce n’est PAS une tâche facile. N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire si vous vous posez des questions.

#17: Les chiots/chatons qui iront jusqu’à la chirurgie auront par la suite une vie tout à fait normale. Il est cependant recommandé de ne pas les utiliser pour la mise à la reproduction, à cause du déterminisme génétique potentiel de la maladie.

 

  • Acide folique et prévention des fentes palatines

#18: Chez les femmes, la supplementation en acide folique est recommandée durant la gestation pour prévenir le développement des fentes palatines pendant la gestation. Dans l’espèce canine, il existe 3 études qui ont mis en évidence que la supplémentation en acide folique pouvait également être utilisé en prévention.

#19: Pour supplémenter votre chienne/chatte gestante avec de l’acide folique, vous avez deux options: ou utiliser des suppléments par voie orale (à voir avec votre vétérinaire) ou utiliser un aliment déjà enrichi en acide folique (comme notre Ht42D pour la chienne et notre Queen pour les chattes). Les aliments supplémentés permettent d’éviter les problèmes liés à l’observance.

#20: Comme dit précédemment, le développement du tube neural s’arrête vers 30 jours de gestation. La supplémentation en acide folique doit par conséquent être initiée dès le début de la gestation pour être pleinement efficace. Aucun intérêt de supplémenter par contre après 30 jours de gestation.

#21: Gardez à l’esprit que la supplementation en acide folique n’aura aucun effet si la fente palatine est d’origine génétique ou liée à l’administration de médicaments pendant la gestation.

"On gagne toujours à investir dans le savoir.“ Benjamin Franklin. Si ce post vous a plu, partagez-le ! Cela permettra de diffuser l’information au sein de notre communauté PRO! Et restez en contact avec nous pour recevoir toutes nos dernières publications. Pour cela il suffit de cliquer sur une des icônes ci-dessous !

Vues : 1548

Commenter

Vous devez être membre de Club Éleveurs pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Club Éleveurs

Évènements

KNOWLEDGE PORTAL

© 2019   Créé par Royal Canin Canada   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation