[BLOG] Reproduction Féline : elle vient de mettre bas… et elle est à nouveau en chaleurs ?!?!

En matière de reproduction, les particularités liées à l’espèce féline ne cesseront jamais de me surprendre. Malgré une connaissance toujours plus grande des mécanismes hormonaux qui régissent la fonction de reproduction, des choses qui ne sont théoriquement pas possibles peuvent être rencontrées chez la chatte de temps à autre. Cela nous rappelle que contrairement aux mathématiques, la biologie n’est pas une science exacte ! Et qu’en ce qui concerne la reproduction féline, ll reste encore de nombreux chapitres à écrire ! 

Être en chaleurs… et en lactation ?!?!?

Et en tant qu’éleveur félin, il est fort probable que vous vous retrouviez de temps à autre face à ces cas un peu étranges. Par exemple, certaines chattes peuvent tomber en chaleurs… alors que quelques jours auparavant, elles ont donné naissance à une portée de chatons ! Ok, ce phénomène n’est pour le coup pas exclusif à l’espèce féline, on le retrouve également chez les grands animaux. Mais la tétée a théorétiquement un effet inhibiteur sur la fonction ovarienne… Il y a là à mon avis de quoi perdre parfois son latin ! 

Quoiqu’il en soit, voilà là une situation pour le moins gênante pour l’éleveur félin. Quand elle survient, la chatte perd souvent tout intérêt pour les chatons. Autrement dit: plus de travail pour vous. Mais j’entends souvent également le commentaire suivant: 

«  Quand cela survient, les chatons développent de la diarrhée. Parce que le lait de la chatte est modifié. » 

Être en chaleurs modifie-t-il la composition du lait ?  

Vrai ou faux ? Difficile à dire à l’heure actuelle. Ce que je peux vous dire pour sûr, c'est que, dans la littérature scientifique vétérinaire, voilà un phénomène qui n’est à l’heure actuelle pas documenté. 

Quand la chatte est en chaleurs, ses ovaires se mettent à produire des œstrogènes  Ces hormones ont une influence sur la morphologie des glandes mammaires. Cependant, rien ne nous permet de dire à l’heure actuelle si la composition du lait qui est alors produit par la chatte est pour le coup modifié. 

Ce type de données existe pourtant dans d’autres espèces, comme chez l’humain et les grands animaux (voir l’abstract suivant par exemple). Dans les espèces qui ont été étudiées, la composition du lait produit par la femelle était modifiée en présence d'œstrogènes.  Bien sûr, nous ne pouvons pas pour autant extrapoler à l’espèce féline, mais il est à mon avis intéressant de noter que dans ces espèces, si des variations de composition du lait sont bien notées, les paramètres qui pourraient éventuellement conduire à de la diarrhée chez le nouveau-né (comme la concentration en lactose) n'étaient pas affectés par ces modifications hormonales. De plus, ces études mentionnent que quand cette situation survient, la composition du lait reste compatible avec une croissance harmonieuse chez les nouveau-nés correspondants.  

Que doit pour le coup faire l’éleveur félin ?

Qu’est-ce que cela signifie pour vous, éleveurs félins ? 

Simplement que si une chatte en lactation démarre des chaleurs, il n’y a à l’heure actuelle aucune contre-indication à ce que les chatons tètent. 

Si les chatons devaient malheureusement développer de la diarrhée, la façon d’approcher le problème dépendra… de leur age et on devra différencier si ce sont des nouveau-nés (moins de 3 semaines) ou des chatons au sevrage. 

Ce sont là des sujets que nous avons déjà développés dans de précédents blogs, je vous ai mis les liens ci-dessous au cas où vous souhaiteriez vous y référer :

Quelle approche en cas de diarrhée néonatale

Quelle approche en cas de diarrhée de sevrage

Ce blog nous donne aussi l’opportunité de discuter comment vous éleveurs félins approchez cette situation (chatte en lactation qui démarre des chaleurs). Si c’est quelque chose que vous avez déjà rencontré, je serai ravi de lire quels ont été les défis auxquels vous avez alors dû faire face… et comment vous les avez surmontés ! N’hésitez pas à poster vos commentaires ci-dessous dans la section prévue à cet effet !  

"On gagne toujours à investir dans le savoir.“ Benjamin Franklin. Si ce post vous a plu, partagez-le ! Cela permettra de diffuser l’information au sein de notre communauté PRO! Et restez en contact avec nous pour recevoir toutes nos dernières publications. Pour cela il suffit de cliquer sur une des icônes ci-dessous !

 

Vues : 83

Commenter

Vous devez être membre de Club Éleveurs pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Club Éleveurs

Commentaire de Emmanuel Service Technique PRO le 13 juillet 2017 à 20:50

La chose la plus importante est de s'assurer que l'animal retrouve son poids de forme avant d'être remis à la reproduction. J'avais écrit ça pour l'espèce canine mais la même logique s'applique à mon sens dans l'espèce féline également http://clubeleveursroyalcanin.ning.com/profiles/blogs/doit-on-faire...

Commentaire de Élevage Persan Chinchilla Québec le 4 juillet 2017 à 10:37

Bonjour, j'aimerais savoir combien de temps il soit se passer entre 2 accouchements

Commentaire de Isabelle Beaulieu le 25 avril 2017 à 16:19

Intéressant... mais ne va pas assez loin... beaucoup d'éleveur félin croit qu'une chatte en chaleur doit absolument être accouplé car elle aura à coup sur une pyrométrite... même si elle vient de mettre bas... je pense que le sujet aurait été bon pour parler d'un temps de repos... que la chatte peut ne pas être accouplé à chaque chaleur...

Membres

© 2017   Créé par Royal Canin Canada   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation