Actualité en reproduction féline: insémination artificielle, une nouvelle technique?

L’insémination artificielle dans l’espèce féline… Quand ce sujet est lancé, deux populations d’éleveurs félins peuvent alors être très distinctement différenciées : ceux qui pensent que c’est complètement contre nature et que cette technique ne devrait jamais voir le jour, et ceux qui y voient un océan d’opportunités.

Pour mettre tout le monde d’accord, on peut dire qu’aujourd’hui, en routine, AUCUNE technique ne peut encore être proposée.  Cela ne veut pas dire que l’insémination féline reste  utopique, mais les moyens requis ainsi que leur technicité en limitent aujourd’hui l’accès. Seuls quelques centres de recherche à travers le monde sont aujourd’hui capables de la proposer.  Je dois bien avouer cependant que je penche en faveur du second groupe d’éleveurs que j’ai décrit quelques lignes plus haut, le jour où cette technique deviendra accessible à tous les éleveurs félins, ce sera une vraie révolution qui ouvrira de nouveaux horizons en termes de sélection.

L’insémination artificielle est devenue un outil très couramment utilisé en reproduction équine et canine et regardez toutes les options que les éleveurs de ces espèces ont aujourd’hui à leur disposition ! Pas possible de réaliser l’accouplement souhaité (femelles agressives, manque de libido, différences morphologiques…) ? Si malgré tout l’éleveur est persuadé que cet accouplement sera bénéfique à la race, l’insémination artificielle est l’outil à utiliser ! Et s’ils souhaitent ramener du   « sang neuf » ? Ils ont accès à de la semence réfrigérée et congelée, qui peut venir de n’importe quelle région du monde, leur donnant alors accès à un panel de reproducteurs quasiment illimités ! Quand on y pense, on est alors très éloigné du schéma classique rencontré en élevage félin, où le nombre de reproducteurs disponibles est vraiment très limité.    

J’ai travaillé il y a quelques années sur ce sujet, et je me souviens des difficultés que nous rencontrions pour obtenir des taux de fertilité acceptables (nous n’avons d’ailleurs jamais vraiment réussi, ce qui constitue pour sûr un gros facteur limitant).  J’étais pour le coup très intéressé quand j’ai lu un abstract de l’International Symposium on Canine and Feline Reproduction (ISCFR) sur ce sujet, où l’équipe du Zoo de Cincinnati présentait une nouvelle technique dont je n’avais jamais entendu parlé : l’insémination intra-oviductale par laparascopie (LO-AI). 

Au cours d’une laparoscopie (=technique chirurgicale où une petite caméra est introduite pour visualiser les voies génitales internes), le sperme est directement placé  dans l’oviducte, qui est en fait le site où a lieu la fertilisation avant que les œufs fécondés gagnent l’utérus où ils pourront par la suite s’implanter. Un très faible nombre de spermatozoïdes est alors requis (environ 2 millions) ce qui a toujours été un facteur limitant car l’éjaculat moyen chez le chat n’en contient généralement que 8 à 10. En utilisant cette technique, ils ont ainsi réussi à obtenir des taux de fertilité avoisinant les 50-75% (imaginez le bond que j’ai fait !). Bien sûr, cela reste une opération chirurgicale, mais comme chez l’être humain, quand la laparoscopie est utilisée, le côté invasif est très limité (les auteurs citent que « la chirurgie consiste en deux incisions de 1-2cm et les chats retrouvent généralement à une activité normale très rapidement après leur réveil de l’anesthésie »).

Pour le moment, je n’ai pas entendu parler de l’utilisation en routine de cette technique dans les cliniques privées. Cependant, la laparoscopie est de plus en plus pratiquée en médecine vétérinaire (comme en médecine humaine d’ailleurs). S’il s’avère que c’est quelque chose de facile à recréer, avec des taux de fertilité aussi élevés, cette technique marquera peut-être le début d’une nouvelle ère pour l’élevage félin. Il faut prendre son mal en patience maintenant, mais je vous laisse imaginer !

Nous sommes tous membres à part entière de cette communauté PRO que nous essayons de bâtir ! Aussi n’hésitez pas : partagez vos expériences, posez nous vos questions et donnez votre avis ! Les réseaux sociaux permettent aujourd’hui que la discussion continue, aussi que vous soyez accro à Facebook ou fan de Twitter, vous pouvez –et devriez !- en faire partie !

 

Vues : 256

Commenter

Vous devez être membre de Club Éleveurs pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Club Éleveurs

Évènements

KNOWLEDGE PORTAL

© 2019   Créé par Royal Canin Canada   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation