A l'exposition feline : guide pratique de l'eleveur sur les maladies infectieuses | Les réponses à vos questions posées durant nos webinars !

Une nouvelle série de webinars qui s'achève ! Merci à tous d'y avoir participé, ce fût un réel plaisir d'échanger durant ces deux jours avec des éleveurs félins du monde entier ! Comme promis, vous trouverez ici les réponses aux questions qui nous ont été posées. Et si vous en avez d'autres, eh bien n'hésitez pas ! Le forum est fait pour ça !

Vues : 302

Y répondre

Réponses à cette discussion

Existe-il un  test qui permet de doser le taux d'immunité du chat ?

 

Il existe aujourd’hui des tests qu’on appelle des titrages en anticorps qui permettent d’évaluer la « quantité » d’anticorps qu’ont les chats pour une maladie en particulier (ce type de test existe pour la panleucopénie féline). Cela permet de savoir si le chat est protégé ou non contre la maladie. N’hésitez pas à en discuter avec votre vétérinaire ! 

Pour les chatons, faire 2 ou 3 vaccins ?

 

Il existe aujourd’hui des recommandations « de base » en matière de vaccination dans l’espèce féline, vous pouvez les retrouver ici http://www.wsava.org/guidelines/vaccination-guidelines .

Ceci étant dit, il est important de se rappeler que chaque élevage est différent et soumis à ses propres défis. Il n’est pas rare que les protocoles vaccinaux varient ainsi d’une chatterie à l’autre pour prendre en compte ces différences.

Le phénomène de « période critique » peut également jouer un rôle dans la mise en place du protocole vaccinal adapté à l’élevage. Plus sur ce sujet dans le blog suivant : http://clubeleveursroyalcanin.ning.com/profiles/blogs/blog-la-p-rio...

Est-ce que le calicivirus peut se transmettre par la litière ?

 

La réponse est oui. Le calicivirus étant résistant dans l’environnement, il peut aussi se retrouver dans les litières, voir même y survivre plus longtemps que sur des surfaces sèches car il peut alors être « protégé » en quelque sorte par de la matière organique. 

Je vois de plus en plus d'éleveurs qui présentent leurs chats sur des couvertures mises sur la table de jugement, est-ce que ce moyen permet de protéger les chats ?

 

Le risque de contamination au niveau des tables de jugement, même s’il existe, est relativement faible si celles-ci sont nettoyées entre chaque chat (rappelez-vous, un bon nettoyage vaut toujours mieux qu’une mauvaise désinfection, un concept clé lors d’exposition féline !). La serviette peut être assimilée à une barrière « physique » supplémentaire. C’est toujours un plus. 

Quels outils peut-on utiliser pour aider à diminuer le stress du chat?

 

En matière de contrôle du stress à l’exposition, il faut à notre avis penser :

-          Odeurs familières : faire en sorte que le chat se sente un peu « comme à la maison » dans la cage avec des objets qui transportent des odeurs qu’il reconnaît ;

-          Enrichissement environnemental : cachettes, étagères, hamacs, jouets… sont autant de choses qui peuvent participer à mieux contrôler le stress ;

-          Phéromones : de nombreux éleveurs les utilisent, ces produits ont des propriétés apaisantes sur les chats. N’hésitez pas à discuter de leur utilisation avec votre vétérinaire. 

N'y at-il pas de risques de contaminations des chats par les vêtements des juges ?

 

Même s’il est minime, on ne peut nier qu’il y a toujours un risque. D’où le concept que nous avons évoqué un peu plus tôt : un bon nettoyage vaut mieux qu’une mauvaise désinfection. C’est généralement ce que les juges appliquent. 

A part l'eau de javel, impossible de connaitre dans quel produit se trouvent les autres désinfectants. Comment faire ?

 

En fait c’est possible ! Une astuce que je vous donnerai : regardez toujours le nom du principe actif du produit quand vous l’achetez. Par exemple, s’il contient « ammonium » quelque chose, il s’agit souvent d’un ammonium quaternaire. N’hésitez pas non plus à poser la question à votre vétérinaire ou à notre service technique. Ce sont des questions auxquelles nous répondons régulièrement, et serons bien évidemment ravis de vous aider si nous le pouvons !

Pourriez-vous svp nous donner la dilution correcte pour préparation de l'eau de javel (1 berlingot a diluer dans .....ml d'eau ? ).merci

 

Tout dépend en fait de la concentration de la solution d’eau de Javel que vous avez au départ. Les dilutions qui sont généralement recommandées sont basées sur l’utilisation d’une solution d’Eau de Javel à 5.25% et sont les suivantes :

-          Dilution au 1/32ème pour lutter contre les virus nus tels le parvovirus et le calicivirus ;

-          Dilution au 1/10ème pour lutter contre les spores de teigne ;

Pour bien calculer la dilution, vous pouvez utiliser cet outil disponible en ligne : https://www.pinterest.com/pin/331225747572592850/

Que pensez-vous de la vaccination contre la Chlamydiose ?

 

Ces vaccins sont décrits comme « efficaces pour protéger contre l’apparition des signes cliniques mais pas contre l’infection ». Ils sont généralement recommandés dans des chatteries où la maladie a été identifiée comme un risque.

 

Plus d’informations à ce sujet ici : http://www.abcdcatsvets.org/chlamydia-chlamydophila-felis/

Peut-on obtenir le tableau des désinfectants?

 

Bien sûr ! Il sera présent dans vos notes, mais vous pouvez également le retrouver ici https://www.pinterest.com/pin/331225747570844344/

Et la lampe de Wood pour dépister la teigne ?

 

La lampe de Wood est en effet un test fréquemment réalisé en clinique pour effectuer un dépistage de teigne. Certains des champignons causant la maladie deviennent en effet fluorescents quand ils sont exposés à cette lampe, ce qui permet l’identification du problème. Cependant, un test négatif ne permet pas d’écarter l’hypothèse teigne. On disait par le passé que « seuls 50% des champignons causant la teigne réagissent à la lumière de Wood ». Des données récentes semblent montrer qu’en fait cette proportion est beaucoup plus importante et que c’est en effet un test qui se justifie en première intention en cas de doute.

Néanmoins en chatterie aujourd’hui, vous vous devez d’obtenir un diagnostic de certitude : à cet effet, cultures et/ou PCR nous semblent aujourd’hui importants à privilégier dans cette optique. 

Comment se protéger du typhus ?

 

Deux lignes de défense contre cette maladie :

 

-          La vaccination : elle reste la meilleure mesure de prophylaxie médicale. Si malheureusement le problème est survenu sur certains de vos chatons, notez à quel âge celui-ci est apparu. Votre vétérinaire aura besoin de cette information pour rebâtir éventuellement un protocole vaccinal mieux adapté à votre situation ;

 

Les protocoles de nettoyage/désinfection : si la panleucopénie féline a été identifiée, il faudra mettre sur place un protocole efficace pour s’en débarasser dans l’environnement (car rappelez-vous, ce pathogène survit dans l’environnement). L’eau de Javel est un bon choix en première intention, mais d’autres produits comme le peroxymonosulfate de potassium et les peroxides d’hydrogène accélérés peuvent aussi faire l’affaire ici. Plus d’info à ce sujet ici : http://programmerefugeroyalcanin.ning.com/profiles/blogs/blog-hygi-...

Répondre à la discussion

RSS

Évènements

KNOWLEDGE PORTAL

© 2020   Créé par Royal Canin Canada   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation